Présidente d'honneur et auteur.rice.s à l'honneur

Présidente d'honneur

 

L’autrice nord-côtière Kristina Gauthier-Landry, récipiendaire du Prix littéraire Myriam-Caron 2021, a accepté d’assumer la présidence d’honneur de cette édition toute particulière, avec ce parfum de retour aux sources. Kristina Gauthier-Landry est née deux fois : la première en 1985 à Natashquan, avant l’avènement de la route 138 ; la seconde en 2004 à Montréal, alors qu’elle débarque quelque part entre la rue Saint-Denis et le boulevard Saint-Laurent. Il arrive qu’on l’entende à la radio, qu’on la lise dans une revue ou qu’on croise ses mots au détour d’une rue. Elle est l’autrice de Et arrivées au bout nous prendrons racine (La Peuplade, 2020), un premier recueil de poésie récompensé par le prix Myriam-Caron 2021. Kaléidoscope mon cœur est sa première œuvre pour la jeunesse. 

 

 

 

 

 

Auteur.rice.s à l'honneur

 

Dans le même esprit, une nouvelle formule s’ajoute à cette édition du Salon, ce que nous avons appelé Auteur.rice.s à l’honneur. L’objectif recherché par cette initiative est de mettre en valeur et vous donner l’occasion de voir et entendre davantage certain.e.s auteur.rice.s pendant des journées particulières des festivités littéraires du Salon. Ainsi, vous pourrez aller à la rencontre de ces écrivain.e.s que vous affectionnez particulièrement, lors des journées qui leurs sont attitrées, et participer ou assister à leurs activités telles que grands entretiens, séances de dédicaces ou autres animations. Les Auteur.rice.s à l’honneur de 2022 sont : Marie Hélène Poitras (jeudi 12 mai), Natasha Kanapé Fontaine (vendredi 13 mai), Paul Serge Forest (samedi 14 mai), et Patrice Godin (dimanche 15 mai). Surveillez bien la programmation pour ne rien manquer des activités des Auteur.rice.s à l’honneur!

 


Marie-Hélène Poitras

 

Fascinée par les liens qui existent entre musique, mots et images, par les personnages plus grands que nature et l’art de raconter des histoires, Marie Hélène Poitras invente des univers singuliers portés par une écriture foisonnante. L’écrivaine montréalaise née à Ottawa a reçu le prix Anne-Hébert pour son premier roman Soudain le Minotaure (2002) et le prix littéraire France-Québec pour Griffintown (2012). Paru au printemps 2021, son dernier roman, La désidérata, s’est nourri de ses pérégrinations dans la campagne française. Ses livres sont traduits en anglais, espagnol, italien, allemand, suédois et néerlandais. Après une incursion en littérature pour adolescents avec la série Rock & Rose en 2009 à La courte échelle, L’épopée de Timothée est son premier livre destiné aux enfants. 

 


Natasha Kanapé Fontaine

 

Natasha Kanapé Fontaine est une poète-interprète, comédienne, artiste en arts visuels et militante pour les droits autochtones et environnementaux d’origine innu, originaire de Pessamit sur la Côte-Nord. On a d’abord découvert sa voix à travers sa poésie, à commencer par son recueil N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures, qu’ont suivis Manifeste Assi, Bleuets et abricots et Nanimissuat, Île tonnerre, tous publiés aux éditions Mémoire d’encrier. Luttant contre le racisme, la discrimination ainsi que les mentalités coloniales par la prise de parole et l’art littéraire, elle cosignait en 2016 l’essai épistolaire Kuei je te salue : conversation sur le racisme (Écosociété 2016), constitué d’un échange de lettres entre elle et l’écrivain Deni Ellis Béchard. Son œuvre compte également la participation à deux collectifs engagés, Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol (Québec Amérique) et Wapke, premier recueil de nouvelles d’anticipation autochtone publié au Québec (Stanké). À l’automne 2021, le public a eu l’occasion d’accéder à une nouvelle dimension de sa création grâce à son premier roman, Nauetakuan, un silence pour un bruit, paru aux éditions XYZ.

 

Paul Serge Forest

 

Paul Serge Forest est né en 1984. Il a grandi sur la Côte-Nord et vit à Montréal, où il pratique la médecine. Il est le lauréat du Prix Robert-Cliche du premier roman 2021 pour Tout est ori.

 


 

 

 

 

 

 

 


Patrice Godin

 

Acteur formé à l’École nationale de théâtre du Canada, Patrice Godin a joué tant sur scène qu’à l’écran. On l’a vu dans les séries Le 7e Round, Destinées, Blue Moon, Mon fils ainsi que dans la quotidienne District 31. En 2015, il publiait Territoires inconnus, un récit sur les ultra-marathons. Après Boxer la nuit, Sauvage, baby et sa suite, Les Chiens, l’auteur nous offre ici son cinquième livre, Toutes les vies possibles